This post is also available in: en

Naturels à 100%, sans base lavante agressive, sans risque de contamination et en général blindés d’actifs, les produits bruts sont les nettoyants idéaux. Ils sont faciles à faire, bon marché si vous aimez faire vos cosmétiques et il y a de très jolies compositions sur le marché si vous n’aimez pas faire vos cosmétiques. Pour certains, il n’y a même rien de spécial à faire. Bref pourquoi s’en priver?!

On parlera un peu aujourd’hui de la phase nettoyage de votre routine beauté pour comprendre pourquoi utiliser des ingrédients bruts est loin d’être une idée farfelue et on verra ensuite comment les utiliser

 

Le film hydrolipidique de la peau

La peau a plusieurs couches mais celle qui nous intéresse aujourd’hui est celle que nous voyons et touchons, l’épiderme. Il sert à nous protéger contre l’extérieur, il empêche les substances dangereuses de pénétrer dans notre corps et il participe à l’élimination des toxines à travers les pores. C’est notre première ligne de défense.

Cette première ligne de défense est recouverte d’une barrière, d’un film protecteur dit hydrolipidique car il est constitué d’eau et de lipides. La partie aqueuse de ce film, constituée entre autre d’acide lactique, de divers acides aminés et d’acides gras est acide : c’est le manteau acide. Pour faire court, disons qu’il agit en rendant la peau inhospitalière aux mauvaises bactéries grâce à son acidité.

Une peau saine a un PH légèrement acide, situé entre 4,5 et 5,5. C’est le PH idéal pour éviter la prolifération des “mauvaises” bactéries qui se délectent des milieux alcalins et pour éviter la disparition des “bonnes” bactéries, les ouvrières qui nettoient la peau et qui elles, s’étiolent en milieu alcalin.

Le maintien du pH physiologique de la peau est donc indispensable pour éviter la prolifération d’agents pathogènes et maintenir la barrière cutanée en bon état. De la même façon, il est tout aussi indispensable de veiller à ne pas dépouiller sa peau de son film hydrolipidique.

La détérioration du film hydrolipidique

Les facteurs qui peuvent détériorer le film hydrolipidique sont nombreux et une hygiène intempestive avec des nettoyants trop détergents fait autant de mal que la pollution ou une exposition prolongée au soleil.

Les nettoyants détergents contiennent trop souvent des surfactants agressifs comme le SLS (sodium lauryl sulfate) ou le SLeS (sodium laureth sulfate) qui vont eux aussi déshabiller la peau de sa protection hydrolipidique, la menant tout droit vers le chemin des “peaux à problème”. Ils sont à éviter, y compris pour les peaux grasses qui vont compenser ce dessèchement imposé en produisant encore plus de sébum.

En résumé : la peau qui crisse de propreté après le nettoyage? Oubliez! En fait, elle crie son désespoir. Maintenant répétez après moi : de le douceur, encore de la douceur, toujours de la douceur! Même pour les peaux grasses (oui, j’insiste).

Nettoyer sa peau, ce n’est pas faire la vaisselle, c’est la détoxifier en la débarrassant en douceur du maquillage, des impuretés et des toxines accumulées dans la journée et c’est la préparer à recevoir les soins que vous lui apportez ensuite éventuellement. Le nettoyage est la première et la plus importante étape de la routine de soin . Un bon nettoyage laissera votre peau apaisée et détoxifiée avec peu de besoins en matière de cosmétiques, un mauvais nettoyage bousillera votre routine dès le départ et soit au mieux, vous aurez  besoin de 3 fois plus de produits, soit au pire, aucun produit ne pourra rattraper les dégâts. Je vous assure que j’ai vu beaucoup de problèmes de peau mineurs se résoudre rien qu’en passant à des nettoyants plus doux.

Si vous voulez absolument un nettoyant moussant, évitez les deux surfactants que j’ai cités et on se quitte là. Si vous êtes open pour tenter l’aventure des nettoyants bruts, on continue!

 

Photo par Sonja Langford sur Unsplash

Le miel

Le miel contient du peroxyde hydrogène qui est un nettoyant naturel. Il est riche en sels minéraux (fer, phosphore, calcium, potassium, sodium), oligo-éléments (cuivre, sélénium, zinc…), en acides aminés, en acides gras et en vitamines (vitamines A, B, C, D, H, K et PP). Il contient des agents antibactériens et possède également une forte teneur en eau. Il est anti-oxydant, anti-irritant, hydratant, adoucissant, régénérant et antibactérien. Il est juste parfait!

Chaque sorte de miel a les propriétés de la fleur butinée, ce qui en plus de toutes ses propriétés, nous permet d’avoir une diversité d’actions très intéressante pour l’adapter à notre type de peau ou tout simplement à nos besoins du moment. On le choisira brut et bio :

  • Miel d’acacia : calmant, reconstituant
  • Miel de châtaignier : accélère la circulation sanguine
  • Miel du gâtinais : très nourrissant et revitalisant
  • Miel de lavande : antiseptique
  • Miel de thym : antiseptique, tonifiant et cicatrisant
  • Miel de manuka : antibactérien et anti-inflammatoire, il diminue les enflures et accélère la cicatrisation de la peau. Il coûte un bras, mais c’est un miel exceptionnel qui est utilisé dans certains hôpitaux (pas chez nous) comme pansement sur les plaies. Si vous avez de gros problèmes de peau et le budget, c’est celui qu’il vous faut.

Pour se nettoyer le visage au miel, il suffit d’appliquer une noisette de miel sur le visage humide, de masser et de rincer. Douceur garantie! Je ne connais personne qui n’est pas été bluffé! A chaque fois que je le recommande à quelqu’un, je reçois un SMS ou un mail pour dire « wow », « oh la la » et autres expressions de ravissement.

Evidemment, si vous maquillez votre teint ou que vous portez une protection solaire, il ne sera pas suffisant pour vous démaquiller et dans ce cas, il faudra faire un premier nettoyage à l’huile. Ça vaut pour tous les nettoyants dont je vais vous parler ici.

LE RHASSOUL

Littéralement, la terre qui lave. C’est une argile volcanique qui est extraite dans la région du Moyen Atlas au Maroc, où elle est utilisée depuis toujours pour laver et rééquilibrer la peau et les cheveux. Naturellement calmant, cicatrisant, décongestionnant, reminéralisant et stimulant, le rhassoul va nettoyer la peau par action mécanique, en agissant comme un buvard et en absorbant les impuretés et les toxines. Il va aussi la recharger en minéraux et la détoxifier. Pour l’utiliser comme nettoyant, on le mélange à un peu d’eau ou d’hydrolat pour former une pâte avec laquelle on se masse le visage, puis on rince. On peut aussi ajouter un peu de miel à sa préparation mais n’en préparez pas d’avance car vous ne pourrez pas conserver votre mélange dès lors qu’il contient de l’eau.

Il laisse la peau très lumineuse et c’est l’arme fatale anti points noir. Il convient très bien aux peaux grasses et/ou acnéiques qu’il détoxifiera en douceur, à condition de ne pas l’utiliser tous les jours car il peut être un peu asséchant à la longue. Expérimentez et trouver votre rythme parfait, en alternance avec du miel pur, pourquoi pas!

Photo de Penchant Styled sur Unsplash

l’ARGILE BLANCHE

Dotée elle aussi de propriétés absorbantes, elle nettoie la peau selon le même procédé que le rhassoul. C’est une des argiles les moins chargées en minéraux et une des plus hydratées, ce qui la rend particulièrement adaptée aux peaux sèches et sensibles. Au contact de l’eau, elle formera un lait nettoyant très doux. On peut elle aussi la mélanger à du miel.

 

LES FLOCONS D’AVOINE

Mon ingrédient fétiche! L’avoine a une longue histoire dans le traitement des problèmes de peau. Les bains d’avoine colloïdale pour apaiser les démangeaisons de la varicelle, ça vous parle?! Elle contient différents types de phénols qui lui confèrent des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires, ainsi que des protéines, des graisses, des beta-glucans et des avenacines qui sont des saponins. Si votre peau est irritée ou souffre d’une inflammation quelconque, l’avoine vous aidera à l’apaiser.

Achetez  de l’avoine colloïdale ou des flocons d’avoine bio que vous broierez à l’aide d’un moulin à café ou d’un blender. Vous tamiserez ensuite plusieurs fois la poudre grossière à l’aide d’un chinois pour obtenir une poudre très fine. Cette façon ingénieuse de fabriquer votre avoine colloïdale a été partagée par Lise M. Andersen, l’excellente formulatrice du blog LisaLise et je vous renvoie vers son article pour suivre ses explications.

 

LES POUDRES DE PLANTES

Vous pouvez utiliser le miel, l’argile ou l’avoine comme ingrédient unique mais c’est tellement plus fun de créer des compositions! Vous pouvez ajouter des poudres de plantes ou broyer vous-même des plantes séchées que vous choisirez en fonction de l’effet recherché. Si vous fabriquez vous-même vos poudres, assurez-vous juste d’obtenir une poudre très fine pour ne pas griffer la peau. Les possibilités sont infinies, mais pour vous donner quelques exemples, vous pouvez ajouter:

  • des fleurs de lavande,
  • des fleurs de rose,
  • des fleurs de calendula,
  • des fleurs de camomille,
  • des fleurs de mauve,
  • des fleurs de pissenlit,
  • de la consoude,
  • du curcuma (en petite quantité si vous ne voulez pas teinter la peau),
  • de la poudre d’ananas,
  • de la poudre de pommes,
  • de la poudre d’oranges,
  • de la poudre d’amandes,
  • etc., etc.
Photo de Eddie Garcia sur Unsplash

Les ubtans ayurvédiques

L’ayurvéda utilise des préparations à base de poudre de plantes pour nettoyer et exfolier quotidiennement le visage. La base est souvent faite de farine de pois chiche ou d’amande à laquelle on ajoute les plantes. Soyez créative et jouez avec les poudres ayurvédiques pour créer une synergie adaptée à vos besoins:

  • Poudre d’Amla : riche en vitamine C, elle illumine le teint, nettoie et purifie la peau. Anti-âge, elle régénère le tissu cutané. Elle apaise Vata et Pitta
  • Poudre d’Ashwaghanda : antioxydante,régénerante, elle guérit les peaux lésées. Apaise Vata et Kapha
  • Poudre de Bhringaraj : réparatrice et anti-âge, elle calme les inflammations, illumine le teint. Apaise Vata et Kapha
  • Poudre de Brahmi : tonique et anti-âge, elle soulage les problèmes de peau et réduit les boutons. Elle équilibre les 3 doshas et est  particulièrement intéressante pour Pitta
  • Poudre de Manjistha : Anti-âge et astringente, elle unifie le teint et lutte contre les taches. Purifiante,  apaisante, elle réduit les inflammations. Elle apaise Pitta et Kapha
  • Poudre de Neem : purifiant et antiseptique, il élimine les toxines. Assainissant et antibactérien, il régule l’excès de sébum. Apaise Pitta et Kapha

Préférez une base faite de poudre d’avoine ou la farine d’amande qui sont plus douces et moins asséchantes que la farine de pois chiche pour le visage, mais le principe d’utilisation reste le même pour tous les nettoyants en poudre:

  1. Versez une petite quantité de poudre dans le creux de la main.
  2. Humectez la poudre avec quelques gouttes d’eau jusqu’à obtenir une pâte souple.
  3. Appliquez la pâte sur le visage et massez doucement sans frotter.
  4. Rincez.

Les nettoyants en poudre exfolient la peau en douceur à chaque nettoyage et il vous faudra trouver  un rythme qui convient à votre peau en alternance avec un autre nettoyant (au hasard, le miel). Vous pouvez commencer 1 jour sur 3 pendant une semaine, puis 1 jour sur 2 et enfin tous les jours si votre peau l’accepte. Soyez très à l’écoute de votre peau, il ne faut pas la surexfolier et espacez à nouveau au moindre signe d’inconfort.

Voilà, vous avez de quoi vous en donner à coeur joie si vous vous sentez d’humeur cosméteuse! Si vous avez envie de tester mais pas de vous casser la tête à chercher, vous trouverez plein de formules sur le site de LisaLise et j’ai quelques formules qui ont fait leurs preuves et que je publierai aussi. Et enfin, si les nettoyants bruts ne vous branchent pas, souvenez-vous quand-même que l’avoine ou le miel peuvent sauver votre peau de bien des inconforts. 

Avez-vous des recommendations de produits à partager?