This post is also available in: en

Que celles qui aiment les massages lèvent la main! Moi j’adore. J’ai progressé mais j’ai longtemps eu et j’ai encore parfois du mal à rester tranquille et à faire taire mon cerveau pour une séance de relaxation. Le massage a longtemps été l’intermédiaire dont j’avais besoin pour lâcher prise. Evidemment, un massage pratiqué par quelqu’un de qualifié est absolument génial mais je veux faire un zoom sur l’abhyanga, un des massages ayurvédiques et un vrai bouton « reset » pour votre peau et vos nerfs.

 

LES BIENFAITS DE L’ABHYANGA

 

Dans l’ayurveda, l’auto-massage est important non seulement à cause des bénéfices du massage, mais aussi parce-que que c’est une expression de l’amour de soi.

Il convient à toutes les constitutions et à tous les âges mais ce sont les Vatas qui l’apprécient le plus, car il les stabilise et les réconforte.

Pour ne citer que quelques-uns de ses bienfaits, l’abhyanga :

  • améliore le sommeil,
  • améliore la qualité de la peau,
  • raffermit,
  • stimule les organes internes et améliore la circulation,
  • adoucit et lisse la peau.

 

CONTRE-INDICATIONS ET PRECAUTIONS

 

  • On ne doit pas pratiquer le massage si on est malade, en cas d’inflammation ou si le corps est trop chargé de toxines, ni pendant les règles.
  • Le massage du ventre est déconseillé aux femmes enceintes, ou si on souffre d’ulcère intestinal ou de problèmes cardiaques.
  • On ne pratique pas l’abhyanga juste après une douche ou un bain, après un repas, une exposition au soleil ou un effort intense.
  • En cas de pathologie, demander l’avis de son médecin.

 

 

Photo de Galina N sur Unsplash

QUAND PRATIQUER L’ABHYANGA?

 

VATA : 4 à 5 fois par semaine.

PITTA : 3 à 4 fois par semaine.

KAPHA : 1 à 2 fois par semaine.

Le meilleur moment est le matin (pas dans ma vie) ou au coucher, jamais juste après un repas.

Evidemment, ça ce sont les recommandations. Je suis bien loin de me masser 4 à 5 fois par semaine. je ne le fais même pas toutes les semaines! Mais on s’en fiche, l’essentiel c’est de le faire comme on peut et d’en profiter un max.

 

ON SE MASSE AVEC QUOI?

 

On se masse avec de l’huile qu’on aura fait chauffer au préalable (j’y viens un plus bas) et qu’on choisit en fonction de sa constitution, bien sûr!

VATA : huile de jojoba, de sésame ou d’amande douce en quantité généreuse.

PITTA : huile de jojoba, de coco ou de tournesol en quantité moins généreuse que pour Vata, mais tout de même suffisamment pour un massage enveloppant.

KAPHA : huile de jojoba ou de carthame en petite quantité pour un massage presque sec.

 

Vata, Pitta, Kapha : ça ne vous dit rien? Allez voir mon article sur les doshas, il vous expliquera tout.

Photo de Joanna Kosinska sur Unsplash

COMMENT ON FAIT?

 

L’abhyanga dans les règles de l’art est un traitement équilibrant parce que c’est une stimulation des points d’énergie (marmas). Le traitement complet se fait en 9 étapes et prend environ 1 heure. Difficile  réaliser pour nous mais si vous trouvez un institut qui peut vous faire un massage de qualité, foncez!

A la maison, on se contentera de cette technique:

  1. Mettez l’huile dans un flacon en verre.
  2. Placez le flacon dans un bol d’eau chaude jusqu’à ce que l’huile soit chaude mais pas brûlante. Testez sur votre bras.
  3. Installez-vous dans une pièce chaude sur une serviette qui sera sacrifiée pour cet usage.
  4. Appliquez l’huile en commençant par les pieds et en remontant vers le milieu du corps.
  5. Pratiquez des mouvements longs sur les membres et rotatifs sur les articulations.
  6. Massez l’abdomen et la poitrine avec des mouvements larges, circulaires, dans le sens des aiguilles d’une montre.
  7. Sur l’abdomen, suivez le chemin du colon en montant du côté droit, puis en traversant l’abdomen et en descendant du côté gauche.
  8. Massez votre corps lentement, avec patience, idéalement pendant 15 à 20 minutes.
  9. Couvrez-vous et laissez l’huile pénétrer pendant 5 à 10 minutes.
  10. Prenez une douche chaude ou un bain chaud. Si besoin, utilisez un gommage pour ôter les résidus d’huile mais sans frotter trop vigoureusement.

Ce qui fait la qualité du massage, c’est votre attention et votre présence. Fermez les yeux et concentrez vous sur chaque partie du corps que vous massez, sur la sensation de l’huile chaude et de vos mains sur votre peau. Ayez pleinement conscience que vous êtes en train de prendre soin de vous. Si votre esprit vagabonde et s’égare du côté des tâches ménagères ou du boulot, ramenez le gentiment vers le massage en vous concentrant à nouveau sur ces sensations.

Enfin, deux recommendations :

Pensez à entretenir vos canalisations car une accumulation d’huile pourrait les boucher à la longue.

Soyez prudente et veillez à ne pas glisser!

 

Photo de Alexandra Gorn sur Unsplash

UN MASSAGE QUOTIDIEN

 

On est bien d’accord que ça ne va pas être possible tous les jours! En revanche, un massage des pieds le soir avant de se coucher est tout à fait faisable et même recommandé pour favoriser le sommeil. Dans son livre La Beauté Absolue, Dr. Pratima Raichur recommande cette technique :

 

  1. Avec les pouces, masser le point au milieu de la cambrure du pied. → Bon pour le coeur.
  2. Gros orteil : Avec les pouces, masser l’intérieur de l’articulation à la base de l’orteil. → Régule l’activité hormonale.
  3. Orteils : Masser comme pour le gros orteil, ensuite revenir sur le dessus du pied et masser autour de chaque orteil en les étirant doucement. → chaque orteil correspond à un organe majeur : le cerveau, les poumons, les intestins, les reins, le coeur.
  4. Sur le dessus du pied, dans le creux entre le gros orteil et le second orteil. Massez avec vos pouces en direction de la cheville jusqu’à ce que vous sentiez l’os.
  5. Le pied : avec les 2 mains, massez le dessus et le dessous du pied avec des mouvement allant vers le haut, des orteils à la cheville.

Alors, on appuie sur ce bouton reset?!