Dans mon clan de gens préférés, il y a 2 Pittas. Quand leur peau n’est pas contente, elle leur fait des misères de pitta: elle tire, elle picote, elle chauffe et montre ses petits vaisseaux, elle peut même infliger des plaques bien rouges qui font mal aux joues et à l’ego.

L’été pour elles est une saison à double tranchant. D’un côté, les vacances offrent la possibilité de lâcher prise, de profiter des petits plaisirs de la vie et d’être un peu moins intenses, de l’autre elle attise leur flamme et ça chauffe!

Alors, pour faire pencher la balance du bon côté, j’ai préparé une huile visage qui leur apportera un peu d’énergie froide et des actifs apaisants.

LES INGREDIENTS

J’ai choisi des actifs apaisants bien sûr, mais j’ai aussi fait attention à sélectionner une plante à l’énergie froide pour calmer Pitta. Comme nous sommes en été, je voulais en plus une huile très fluide et légère, qui pénètre vite et qui ne laisse pas de sensation de gras mais qui vient sceller l’hydratation et apaiser le feu de l’été. Elles l’utilisent le soir, idéalement sur une peau humidifiée avec un hydrolat ou une brume hydratante adaptée, ou encore un sérum hydratant.

> L’HUILE DE PEPINS DE RAISIN

C’est une huile riche en acide linoléique qui permet de renforcer la barrière cutanée et de lutter contre la perte en eau. Elle pénètre facilement et ne laisse pas de sensation de gras, elle est émolliente et donc adoucit la peau. Elle est également riche en vitamine E, ce qui aide la peau à lutter contre les effets néfastes de l’exposition au soleil. Enfin, elle est verte et j’avais un échantillon fabuleux que je brûlais d’essayer! Oui ça compte.^^

> L’HUILE DE CHANVRE

Probablement mon huile préférée: j’en mets partout! Elle est super riche en acide linoléique et contient aussi de l’acide alpha-linolénique qui fait d’elle une super huile apaisante et anti-rougeurs. En plus elle est verte et parfaite pour accompagner sa copine aux pépins de raisin.

> L’HUILE de BAIES DE SUREAU

Un fort pourcentage d’oméga 3 et oméga 6, des caroténoïdes et du tocopherol (vitamine E): elle a elle aussi tout bon pour apaiser la peau et l’aider à se régénérer. Elle est honnêtement un peu redondante avec l’huile de chanvre mais j’ai une excuse: ce n’est pas tout à fait le même vert! Là, je me suis clairement fait plaisir mais vous pourriez très bien n’utiliser qu’une des deux, en sachant que  l’huile de baies de sureau contient plus d’anti-oxydants que l’huile de chanvre mais qu’elle est un peu plus difficile à trouver.

> L’HUILE D’AMANDE DOUCE

Les huiles de pépins de raisin, chanvre et baies de sureau sont sensibles à l’oxydation et il faut quand-même une huile plus stable pour équilibrer la formule. L’huile d’amande douce qui convient aux peaux fragiles jouera parfaitement ce rôle. Elle est de plus très riche en vitamine E, ce qui ne gâte rien!

> ISOAMYL LAURATE

On pourrait utiliser uniquement l’huile d’amande douce pour stabiliser la formule, mais on prépare une huile d’été et comme je vous le disais, je la veux toute légère. L’isoamyl laurate est un ester d’huiles qui apporte en plus un toucher soyeux et une bonne pénétration du sérum huileux, sans aucune sensation de gras. Vous pouvez le remplacer par du coco-caprylate.

> L’EXTRAIT CO2 DE CAMOMILLE

En ayurvéda, la camomille a une énergie froide et est particulièrement indiquée pour équilibrer un excès de pitta. De fait, l’extrait de camomille est concentré en bisabolol,  en chamazulène et en matricine qui ont de puissantes propriétés pour apaiser les peaux irritées et souffrant d’inconfort.

L’huile essentielle de camomille bleue (tanaisie annuelle)

Elle vient renforcer l’extrait CO2 et apporte son bleu profond qui lui vient du chamazulène.

> L’HUILE ESSENTIELLE DE FRAGONIA

Elle a une action purifiante, mais je l’ai surtout choisie pour son odeur à la fois fraîche et fleurie que j’aime beaucoup, ainsi que pour ses vertus énergétiques. En aromathérapie énergétique, l’huile essentielle de fragonia est l’archétype du principe féminin. Elle redonne le goût de vivre au présent, permet de stabiliser les émotions et de recréer la paix et l’harmonie en soi. C’est un bon programme pour mes Pittas préférées qui sont si intransigeantes envers elles-mêmes. <3

Fluide et verte 🙂

LA FORMULE

Pour 30 gr.

  • Huile de pépins de raisin – 30%, soit 9 gr.
  • Huile de chanvre – 20%, soit 6 gr.
  • Huile de baies de sureau – 10%, soit 3 gr.
  • Huile d’amande douce – 20%, soit 6 gr.
  • Isoamyl laurate – 19,2%, soit 5,76 gr.
  • Extrait CO2 de camomille – 0,2%, soit 0,06 gr.
  • Extrait CO2 de romarin – 0,1%, soit 0,03 gr.
  • Huile essentielle de camomille bleue – 0,2%, soit 0,06 gr. (6 gouttes)
  • Huile essentielle de fragonia- 0,3%, soit 0,09 gr. (7 gouttes)

LA PREPARATION

1. Désinfectez le plan de travail et votre matériel à l’alcool.

2. Pesez l’huile d’amande douce et l’isoamyl laurate.

3. Ajoutez les extraits CO2 de camomille et de romarin. S’ils se mélangent difficilement, faites tiédir le mélange quelques secondes au bain-marie.

4. Ajoutez le reste des huiles + les huiles essentielles et mélangez.

5. Transvasez dans le flacon.

N’oubliez pas de faire un test dans le creux du coude 48 heures avant d’utiliser le produit.

J’ACHèTE HABITUELLEMENT

L’huile de pépins de raisin chez Florihana

L’huile de chanvre chez Florihana, SkinChakra ou Revelessence*

L’huile de baies de sureau (elderberry) chez SkinChakra

L’huile d’amande douce chez Florihana, SkinChakra ou Revelessence*

L’isoamyl laurate chez SkinChakra. Vous trouverez le coco-caprylate chez Aroma-Zone.

L’extrait CO2 de camomille chez SkinChakra ou Aroma Zone.

L’huile essentielle de camomille bleue chez Revelessence* ou Florihana 

L’huile essentielle de fragonia chez Aroma Zone ou Pranarôm (en magasin).

Vous souhaitez adapter la formule? Je me ferai un plaisir de vous aider plus bas dans les commentaires.

Et si cet article vous a plu, merci de le partager. smile