This post is also available in: en

Depuis qu’il est né, mon fils a une peau très sèche à tendance atopique. Durant toute sa petite enfance, ça a été un vrai casse-tête de trouver une solution durable. Je ne vous dis pas les retours de colo quand sa crème n’avait pas été appliquée durant 15 jours!

Vous pensez bien qu’un des premiers produits que j’ai formulés a été pour sa peau! Un changement de produit lavant et l’huile dont je vous donne la formule un peu plus bas ont donné d’excellents résultats et je peux dire avec le recul des années qu’ils sont durables. 

On fait d’abord rapidement le point sur les besoins d’une peau à tendance atopique puis sur le choix des ingrédients avant d’en arriver à la formule.

 

la peau A TENDANCE atopique

Une des fonctions de la peau est de servir de barrière : elle empêche l’eau que contient notre corps de s’évaporer et elle empêche les agressions extérieures comme les allergènes de pénétrer. Pour cela, une des couches de l’épiderme est constituée exactement comme un mur, avec ses briques et son ciment de lipides.

On peut avoir la peau sèche à cause de facteurs externes mais aussi (et c’est le cas cas du fiston) à cause d’un déficit de lipides. Il s’agit alors d’un facteur physiologique.

Le déficit de lipides signifie que le ciment est déficient et que la barrière cutanée est inefficace. Donc, elle laisse l’eau du corps s’évaporer : la peau s’assèche et elle desquame. Elle laisse aussi entrer les allergènes ce qui déclenche une réaction inflammatoire avec des rougeurs, un gonflement et des démangeaisons.

On agit sur plusieurs points

  1. On rééquilibre à l’interne avec une cure de bourrache ou d’onagre (avec l’accord de votre médecin, bien sûr).
  2. On évite au maximum les facteurs externes aggravants. Bye bye le gel douche qui sent les tropiques, la mer et le sable chaud! 
  3. On apporte des lipides appropriés pour réparer la barrière cutanée.
  4. On apaise l’inflammation.
  5. On adoucit la peau et on lui apporte du réconfort.
  6. On apporte une couche occlusive qui va en quelque sorte sceller et limiter la perte d’eau.

Les ingrédients

L’huile d’amande douce 

C’est une huile de choix pour les peaux sèches car elle apaise et adoucit. Elle est riche en acide oléique et en beta-sitostérols aux vertus anti-inflammatoires et réparatrices de la barrière cutanée. Attention si vous êtes allergique aux fruits à coques!

L’huile de chanvre

Vous allez la trouver souvent dans mes formules, celle-là! Sa forte teneur en acide linoléique et en acide alpha-linolénique font qu’elle a un effet anti-inflammatoire remarquable. Les phytostérols qu’elle contient ont une activité de réparation de la barrière cutanée.

L’huile de chaulmoogra 

Elle a une action antibactérienne intéressante pour une peau lésée et elle normalise la sécrétion de sébum, ce qui est intéressant pour une peau sèche. Elle est réputée apaiser les peaux à problèmes : elle a été utilisée pour soigner la lèpre, c’est pas une peau atopique qui va l’impressionner! En revanche, elle a une forte personnalité! Elle a une odeur herbacée/épicée assez forte qui ne plaît pas à tout le monde.

L’huile essentielle de Patchouli 

Choisie d’abord pour son parfum. N’oublions pas que j’essayais d’amadouer la forte tête! Ensuite parce-qu’elle a plein de bienfaits pour une peau sèche enflammée. Tenez-vous bien:

  • elle apaise les inflammations bénignes,
  • elle a une action anti-bactérienne,
  • elle aide à stimuler le système immunitaire,
  • elle a une action nourrissante sur la peau et elle aide la cicatrisation.
  • Sur un plan émotionnel, elle aide à trouver l’équilibre en cas de ruminations et soucis.
  • Elle a un effet sédatif.
L’huile essentielle d’orange douce

Même chose que pour l’huile essentielle de patchouli avec qui elle se marie merveilleusement bien. Je l’ai choisie pour son parfum mais aussi pour ses bienfaits à la fois pour la peau et le bien-être émotionnel :

  • elle aussi apaise les inflammations bénignes,
  • elle aussi a une action anti-bactérienne.
  • Sur un plan émotionnel, elle est positivante et elle calme les tensions.

La formule pour 100 gr.

  • huile d’amande douce 50%, soit 50 gr.
  • huile de chanvre 25%, soit 25 gr.
  • huile de chaulmoogra 23,9%, soit 23,9 gr.
  • tocophérol (vitamine E) 0,5%, soit 0,5 gr.
  • extrait de romarin 0,1%, soit 0,1 gr.
  • huile essentielle de patchouli 0,35%, soit 0,35 gr.
  • huile essentielle d’orange douce 0,65%, soit 0,65 gr.

iNCI

Ingredients: Prunus amygdalus dulcis (amande douce) oil, Cannabis sativa seed (chanvre) oil, Hydnocarpus laurifolia (chaulmoogra) oil, tocopherol, Rosmarinus officinalis leaf (romarin) extract, Citrus aurantium dulcis peel (orange douce) oil expressed, Pogostemon cabli leaf (patchouli) oil, citral*, geraniol*, farnesol*, limonene*, linalool*

naturally occurring ingredients of essential oils

LA Préparation

  1. Désinfectez votre plan de travail et vos ustensiles.
  2. Pesez les huiles une à une dans un bécher en verre ou un bol en acier.
  3. Mélangez.
  4. Ajoutez ensuite la vitamine E, l’extrait de romarin et les huiles essentielles.
  5. Mélangez à nouveau.
  6. Versez dans un flacon
  7. Faites un test dans le creux du coude 48 heures avant de l’utiliser.

L’huile pénètre très vite,  ne laisse pas de film gras et on aime beaucoup son odeur fruitée et épicée. Mission accomplie!

Appliquez la de préférence après la douche ou le bain sur peau encore légèrement humide.

Prenez soin de vous!