Je vous parlais de baumes nettoyants dans un de mes derniers articles. Donc, et histoire d’avoir de la suite dans les idées, je vous propose aujourd’hui une petite formule de baume anti-points noirs que j’ai élaborée pour ma peau mixte. Vous me dites si j’insiste lourdement avec mes baumes, hein?!

LE CAHIER DES CHARGES

J’ai une peau mixte avec une grosse tendance à la congestion et donc aux comédons. Parfois, je pourrais jurer que je sens mes pores se boucher! J’ai réussi à mater la chose avec une routine adaptée mais je suis quand-même toujours à l’affût de nouvelles astuces.

Et justement, Michel Pobeda aborde le sujet des points noirs dans un chapitre de son livre Les Bienfaits des Huiles Végétales et il recommande une stratégie basée sur un apport de vitamine A et E. Ça a du sens et après quelques petites recherches complémentaires, j’ai trouvé des études qui confirment cette approche. Ni une ni deux, en avant pour un cocktail de vitamines A et E!

Les bougies sont indispensables, bien sûr!

LES PRINCIPAUX INGREDIENTS

> L’huile de germe de blé

J’avais un peu les chocottes avec cette huile parce-qu’elle est réputée pour être très comédogène. Du coup, pour une peau sujette à le congestion… Maintenant, je sais que les taux de comédogénécité ne veulent pas dire grand-chose et j’ai quand-même choisi de faire confiance à Michel Pobeda qui la recommande et à juste titre. C’est une belle combinaison d’omégas 6 et 3, de pro-vitamine A, de squalane, de phytosterols et de vitamine E.

> L’HUILE DE RICIN

On la retrouve dans beaucoup d’huiles et de baumes nettoyants et pour cause: c’est un excellent dispersant de pigments et de saletés grâce à sa grande viscosité. Elle est aussi réputée pour ralentir la prolifération microbienne. Donc, tout bon!

> L’HUILE D’AMANDE DOUCE

Elle apporte de la douceur et un toucher satiné. Elle est riche en vitamine E, en phytosterols et elle contient de la vitamine A. Hop, dans le panier!

> LE MACERAT DE CAROTTES

Excellente source de beta-carotènes, que votre corps convertit en vitamine A.

> L’ARGILE JAUNE

Elle sert ici surtout à jouer avec la couleur et à réduire la sensation de gras.  A la base, le baume est orange et elle lui donne une couleur caramel mais si vous n’aimez pas, faites vous plaisir et testez avec d’autres argiles ou éliminez la de la formule.

> L’HUILE ESSENTIELLE DE FRAGONIA

Je la sniffe sans jamais me lasser, tant j’aime son odeur! Elle a de bonnes propriétés anti-inflammatoires et anti-bactériennes mais surtout, on dit d’elle qu’elle aide à se sentir en paix avec soi-même et avec le monde. N’est-ce pas ce dont nous avons toutes besoin à la fin de la journée?!

> L’HUILE ESSENTIELLE DE MANDARINE JAUNE

Elle est relaxante et calmante, parfaite pour apaiser les esprits stressés et pour préparer au sommeil.

LA FORMULE

  • Huile de germe de blé – 15%
  • Huile de ricin – 20%
  • Huile d’amande douce – 24,8%
  • Beurre de mangue – 37%
  • Macérat de carotte – 2%
  • Argile – 0,5%
  • Extrait CO2 de romarin – 0,1%
  • Huile essentielle de Fragonia – 0,30%
  • Huile essentielle de mandarine jaune – 0,30%

LA PREPARATION

  1. Faites chauffer doucement au bain-marie le beurre de mangue, l’huile de ricin et l’huile d’amande douce. Remuez jusqu’à ce que le beurre soit fondu.
  2. Otez du bain-marie et remuez pour faire refroidir.
  3. En dessous de 40°C, ajouter l’huile de germe de blé, le macérat de carotte et l’extrait de romarin.
  4. Continuez de remuer jusqu’à obtenir une légère trace. Posez votre récipient dans un bain d’eau froide pour accélérer le processus si besoin.
  5. Ajoutez l’argile et mélangez, puis les huiles essentielles.
  6. Continuez de remuer jusqu’à ce que le mélange ait épaissi et que vous laissiez une trace distincte, puis coulez en pot.
  7. Mettez votre baume au réfrigérateur (sans couvercle) pour au moins 12 heures, puis laissez s’ajuster à la température ambiante et fermez le couvercle quand il n’y a plus aucune trace de condensation.

Résultat des courses: aucun bouton en vue! Je prends le temps de masser et j’insiste sur les zones un peu têtues, je m’imprègne de l’odeur, je décompresse, puis j’ôte le tout avec un gant humide et chaud. Comme je suis courageuse mais pas téméraire, je fais un double nettoyage avec du miel.

En ce qui concerne les comédons, j’ai déjà une routine bien rôdée mais il semble que ça fonctionne: les points noirs sont rares.

 

Allez, on laisse les journées chargées derrière soi!

Et si cet article vous a plu, merci de le partager. smile