This post is also available in: en

fan!

Alors là mesdames, c’est du lourd!

Je vous assure que je ne suis pas du genre fangirl mais je suis fan fan fan de Brené Brown!! Je ne me rappelle même plus quelle vidéo d’elle j’ai vue en premier, mais je me souviens d’avoir écumé l’internet et dévoré chacune des vidéos sur laquelle j’ai pu mettre la main et la magie était là, dans chacune.

Brené Brown, c’est une chercheuse en sciences sociales et c’est une conteuse. C’est comme ça qu’elle se définit. Elle est intelligente, drôle, honnête et courageuse.  Elle m’émeut, me dynamise, m’inspire et m’emplit d’admiration à la fois.

Voilà voilà.

J’explique un peu mon enthousiasme. C’est une brillante chercheuse et forcément, elle interpelle mon côté cérébrale-qui-analyse-tout. Mais son intelligence, c’est de donner de l’âme à son travail de chercheuse avec ses histoires pleines d’humanité. Son honnêteté, c’est de ne pas détourner les yeux de ce que sa recherche lui dévoile, même si ça ne l’arrange pas. Elle nous donne suffisamment d’indices pour nous rendre compte qu’elle est naturellement dans le contrôle et pourtant elle a le courage de nous montrer sa vulnérabilité sans se cacher derrière ses travaux. Son oeuvre, c’est de se transformer, de nous le donner à voir et de nous embarquer avec elle dans ce voyage.

Photo par Daiga Ellaby sur Unsplash

« La vulnérabilité a le son de la vérité et la sensation du courage. La vérité et le courage ne sont pas toujours confortables mais ce ne sont jamais des faiblesses. »

Brené Brown

ETRE VULNERABLES POUR ETRE HEUREUX

En résumé (et vraiment, c’est bien plus riche que ça) : nous nous savons vulnérables, nous nous protégeons pour ne pas souffrir et en nous protégeant, nous éteignons notre flamme. Pour être heureux, il va falloir arrêter de se protéger. Pour arrêter de se protéger, il va falloir changer de perspective et ne plus voir notre vulnérabilité comme une faiblesse mais comme notre force vitale. C’est précisément elle qui a le pouvoir de nous rendre heureux et c’est notre courage qui est la clé.

Ouïe. Ça va pas être facile, hein?! 

Finalement, ça nous ramène à nous, au sentiment qu’on a que nous, juste nous, toutes nues avec nos imperfections, nous ne suffisons pas. Peut-être que c’est après ça qu’on court : suffire…

« Ce que j’arrive à accomplir ou ce qui reste inachevé n’a pas d’importance – en fin de compte, je suffis. »

Brené Brown

Photo de Aaron Burden sur Unsplash

pour plonger – les livres

Si vous avez envie de plonger et d’en savoir plus, ou même si vous avez pour l’instant juste envie de tâter l’eau du bout des orteils, voici les livres qu’a écrit Brené Brown. Elle donne quelques suggestions sur son site pour ceux qui ne savent pas par où commencer. Je les lis dans leur ordre de parution et ça me convient bien de suivre la progression de son travail mais suivez le lien si vous êtes à la recherche de quelque-chose de plus spécifique.

Son dernier livre Braving the Wilderness est à part et peut être lu à n’importe quelle étape de votre progression. Il n’a pas encore été traduit en français mais je l’indique quand-même pour celles qui lisent an anglais.

 

Cliquez, regardez, écoutez, lisez et revenez me dire ce que vous en pensez.