This post is also available in: en

Votre peau est irritée, elle tire, elle gratte, elle chauffe? Je vous propose une liste de 10 huiles végétales pour l’apaiser et quelques conseils pour les utiliser dans une routine adaptée.

 

Comment les choisir et les utiliser?

Votre peau peut tirer, gratter, chauffer pour plein de raisons et on ne va pas toutes les examiner mais d’une façon générale, on peut imaginer qu’elle a été en contact avec une substance irritante (sans blague!) et qu’elle développe une réaction inflammatoire. Il faudra donc lui apporter des ingrédients aux propriétés anti-inflammatoires.

Souvent, c’est aussi tout simplement parce-qu’elle est déshydratée. Vous ne buvez pas assez et/ou vous n’hydratez pas assez votre peau et/ou votre barrière cutanée est endommagée. Dans ce dernier cas, j’ai le regret de vous dire que vous n’êtes plus imperméable! Hydratez-vous bien sûr mais apportez aussi à votre peau des ingrédients qui aideront à renforcer la barrière cutanée.

On va donc rechercher  :

  • Les omégas-6 sous forme d’acide linoléique. Ils participent à la reconstitution des lipides de la  barrière cutanée et permettent ainsi de limiter la perte en eau.
  • Les omégas-3 sous forme dacide alpha-linolénique car ils sont anti-inflammatoires.

On aime bien aussi les phytostérols et la vitamine E qui aide à réparer les peaux lésées. 

Vous pouvez les utiliser seules mais les huiles riches en acides gras insaturés sont sensibles à l’oxydation et il serait préférable de les coupler avec une huile riche en acide oléique qui a aussi son utilité pour une peau sensibilisée, car elle est émolliente et offre un film protecteur. Il faudra de toute façon veiller à utiliser des anti-oxydants : vitamine E (0,5%) et extrait CO2 de romarin (0,1%).

Photo de Ester Marie Doysabas sur Unsplash

1. L’huile de chanvre 

INCI: Cannabis sativa seed oil

Couleur: verte à brune

Odeur: herbacée

Je vous l’ai dit, je l’aime beaucoup. C’est une huile très complète pour la peau grâce à son ratio d’omégas et elle contient un taux très intéressant de phytostérols. Elle a une remarquable action pour apaiser les inflammations et elle participe à la reconstitution de la barrière cutanée. De plus, c’est une huile parfaite pour le développement durable, car le chanvre n’a pas besoin de beaucoup d’eau pour pousser. Comme toutes les huiles riches en acides gras insaturés, elle a une excellente pénétration et un toucher « sec ».

    2. L’huile de cameline

    INCI – Camelina sativa seed oil

    Couleur: jaune doré

    Odeur: proche de l’asperge

    Encore une plante peu gourmande en eau! Des trouvailles archéologiques témoignent de son usage il y a plusieurs  millénaires jusque vers la fin du XIXème siècle, où elle a disparu progressivement. Elle est maintenant de retour dans nos champs, ce qui est une bonne chose car elle est très intéressante d’un point de vue écologique, nutritionnel et cosmétique. Sa particularité est d’être très riche en acide alpha-linolénique et aussi en vitamine E et provitamine A ce qui en fait une huile tout indiquée pour les peaux sensibles (et moins sensibles) qu’elle apaise et régénère.

    3. L’huile de périlla

    INCI – Perilla ocymoides seed oil

    Couleur: jaune pâle à doré

    Odeur: mine de crayon!

    C’est une des huiles les plus riches en oméga-3. Elle est obtenue à partir des graines de la périlla, une plante aromatique originaire d’Extrême-Orient et utilisée aussi bien dans les médecines traditionnelles chinoise et japonaise qu’en cuisine. En application cutanée, elle soulage les inconforts liés à l’eczéma, le psoriasis ou les allergies mais elle entre aussi dans la composition de soins pour les peaux sèches, déshydratées et/ou matures.

    4. L’huile d’onagre

    INCI – Oenothera Biennis oil

    Couleur: jaune à jaune vert

    Odeur: douce et agréable

    C’est une huile très efficace dans le soin des peaux sensibles ou sensibilisées et lésées. En plus d’un taux élévé d’acide linoléique, elle contient de l’acide gamma-linolénique qui est un acide gras essentiel pour les défenses immunitaires contre les infections et les allergies. Elle est riche en phytostérols et en anti-oxydants. A cause de sa composition très élevée en acides gras insaturés, c’est une huile qui s’oxyde très vite et je vous recommande de l’acheter en petite quantité et de l’utilser tout de suite. Heureusement, l’onagre se trouve aussi en extrait CO2 qui a les mêmes propriétés que l’huile végétale avec une durée de vie plus longue.

    5. L’huile d’avocat

    INCI – Persea Gratissima oil

    Couleur: jaune à verte

    Odeur: douce et agréable

    C’est une huile riche en acide oléique et donc nourrissante, assouplissante et protectrice. Elle vous apportera beaucoup de douceur si votre peau est inconfortable. Sa richesse en vitamines A et E lui confère des propriétés régénérantes utiles pour réparer les peaux abimées par les irritations ou qu’on a grattées un peu trop farouchement.

    Photo de Aaron Burden sur Unsplash

    6. L’huile d’amande douce

    INCI – Prunus Amygdalus Dulcis Oil

    Couleur: légèrement jaune

    Odeur: douce et discrète

    Utilisée depuis l’Antiquité, elle est si familière qu’elle en devient peut-être banale et on aurait tendance à l’oublier au profit d’huiles plus exotiques. Pourtant, c’est une de huile de premier choix pour les peaux sèches et/ou irritées. Elle apaise les démangeaisons, adoucit et assouplit la peau qu’elle régénère aussi car elle est très riche en vitamine E.

    Attention si vous êtes allergique aux fruits à coque.

     

    7. L’huile de camélia

    INCI – Camelia Sinensis seed oil

    Couleur: jaune d’or

    Odeur: douce et subtile

    Elle est très proche de l’huile d’olive par sa composition mais parfumée de l’exotisme des rituels de l’Empire du Soleil-Levant. En effet, elles est arrivée sur le marché occidental auréolée de sa réputation de secret de beauté des geishas. La variété camelia sinensis que l’on trouve surtout sur les marchés européens vient de Chine pourtant. Tout aussi riche en vitamine E, il n’en reste pas moins qu’elle est plus facile à utiliser que l’huile d’olive car elle a une odeur très neutre.

    8. Le macérat de calendula

    INCI – prunus amygdalis dulcis oil, calendula officinalis extract

    Ce n’est pas vraiment une huile végétale, mais plutôt un extrait obtenu par macération de la plante dans une huile végétale. Dans le commerce, vous trouverez surtout des macérats dans de l’huile de tournesol mais je préfère faire mes macérats car ça me permet de créer une synergie entre la plante et l’huile support. Comme on choisit une huile résistante à l’oxydation, l’huile d’amande douce est dans ce cas-ci tout indiquée. Permettez que je ne m’étende pas sur le calendula, il y a tout un article qui lui est consacré ici.

    9. Le macérat de camomille

    INCI – prunus amygdalis dulcis oil, matricaria recutita extract

    Voici encore une plante qui est utilisée depuis la nuit des temps! Il y a en fait 2 variétés : la camomille romaine (anthemis nobilis) et la camomille matricaire (matricaria recutita). Les deux sont utilisées en cosmétique naturelle et les deux contiennent du bisabolol (en plus grande concentration dans la camomille matricaire), un ingrédient anti-inflammatoire, anti-bactérien, anti-irritant et anti-fongique.

    Attention si vous êtes allergique aux plantes de la famille des Astéracées.

    10. Le macérat de millepertuis

    INCI – prunus amygdalis dulcis oil, hypericum perforatum extract

    Le millepertuis a des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes qui font qu’il est utilisé pour soulager les brûlures légères et accélérer la cicatrisation. Il est particulièrement utile en cas de coup de soleil mais a eu aussi une efficacité démontrée pour traiter l’eczéma.

    Attention: le macérat de millepertuis présente un risque de photosensibilisation. Ne pas employer avant une exposition au soleil.

    Photo de Julia Caesar sur Unsplash

    Pour choisir quelle huile utiliser, privilégiez une huile riche en acide linoléique si votre peau est plutôt déshydratée ou une huile riche en acide alpha-linolénique si votre peau est plutôt enflammée. Je me répète: il est plus utile et prudent de la mixer avec une huile riche en acide oléique.

    Encore une fois, ce n’est pas un seul produit qui règlera le problème. L’huile ou le mélange d’huile apaisera votre peau sans aucun doute mais il faut aussi peut-être penser à modifier votre routine. Nettoyez votre peau avec douceur en évitant les nettoyants aux ingrédients irritants et apportez lui l’hydratation dont elle a besoin. Le soir, scellez l’hydratation avec une synergie d’huiles apaisantes et bye bye les gratouilles!

    Prenez soin de vous!

    Sources et lectures

    Les bienfaits des huiles végétales, Michel Pobeda

    20 best skincare herbs for treating eczéma, Herb & Hedgerow

    Chamomile – Uses in natural beauty and skincare, Herb & Hedgerow

    Shop SkinChakra

    Aroma-Zone